mercredi 29 septembre 2010

Décidément, le feu ...

... oui décidément c'est à se demander à qui revient la responsabilité de tels drames humains et économiques, la faute à la négligence ? La faute à la bêtise criminelle, à la jalousie ou au règlement de comptes ?
Après le hangar de Peter WILSON, lire plus bas, c'est maintenant le tour de la galerie de Philip PLISSON !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire