samedi 20 octobre 2012

Edward Hoper et les bateaux de la côte Est (USA)

Un choc pour les fans de voiles classiques, vraiment, en sortant du Grand Palais et de l'exposition Hoper en ce dimanche pluvieux d'octobre à Paris
Peintre américain préféré des Américains, peintre de la lumière, Edward Hoper (1882-1967) a produit, à contre-coeur, de nombreuses illustrations gagne-pain entre 1906 et 1914, en particulier une série de couvertures pour la revue Hotel Management, dont deux sur le yachting.

Puis, toujours dans ce domaine qui nous passionne, de nombreuses peintures à l'huile dont "Yawl riding a swell" en 1935, "Long Leg" en 1935, "Ground Swell" en 1939, "Martha Mckeen of Wellfleet" en 1944 en hommage aux amis avec lesquels il fait de la voile depuis longtemps, "Lee shore", "Sailing", exécutées lors de ses différents séjours en Nouvelle-Angleterre.
Ground Swell (Lame de fond) - Comme dans la plupart des tableaux d'Edward Hoper, les personnages, ici l'équipage qui regarde ou surveille la balise, ont l'air mélancolique, contemplatif
Ce bateau est un Cat-boat typiquement américain, le mât est tout à l'avant, une importante grand-voile, pas de foc.
Long Leg - Le gracieux mouvement du bateau exprime l'amour de Hoper pour la mer et le yachting tout comme il contribue à la sérénité du tableau, peint à Stage Harbor sur la côte sud-est du Cap Code non loin de la résidence estivale du peintre à South Truto. Il traduit le bonheur d'échapper à l'enfer de New York en été

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire