mardi 2 avril 2019

Collection Courtauld

Edouard Manet, invité chez les Monet, peint les Bords de Seine à Argenteuil en 1874.
On y voit Camille la femme de Claude Monet et leur fils Jean sur les berges du fleuve.


Bords de Seine à Argenteuil par Edouard Manet

Pierre-Auguste Renoir peint La Yole en 1875 une scène de plaisance ensoleillée à Chatou au bord de la Seine. Les touches de peinture réussissent à rendre un éventail de textures variées, depuis les rides à la surface du fleuve jusqu'aux feuilles de l'arrière-plan. Les rubans sur le chapeau de la rameuse de gauche semblent noirs au premier abord mais sont en fait composés d'un mélange de plusieurs couleurs. La palette éclatante dominée par les bleus et les oranges est caractéristique de la lumière chatoyante de la peinture impressionniste.


La Yole par Pierre-Auguste Renoir

Georges Seurat peint le Pont de Courbevoie en 1886-1887 vu depuis l'Île de la Grande Jatte.
Le peintre utilise ici la méthode pointilliste ou divisionniste consistant à juxtaposer des points de couleur pure plutôt que d'utiliser des tons mélangés. La palette froide donne l'impression d'une lumière tamisée et d'un ciel couvert. Vus depuis la distance optimale supposée les points restent cependant distincts sans véritable mélange optique dans le regard du spectateur. Ils semblent alors vibrer et chatoyer.

Le Pont de Courbevoie par Georges Seurat

Vous retrouverez plusieurs autres oeuvres sur le site Voiles Classiques


Aucun commentaire:

Publier un commentaire